Oui, vous avez le droit d'exprimer vos opinions et de critiquer celles des autres, qu'elles soient politiques, philosophiques ou religieuses pourvu que cela reste dans les limites fixées par la loi. Ensemble, défendons la liberté Dans une « Lettre ouverte à nos concitoyens » initiée par Charlie Hebdo , la plupart des médias français appellent à défendre la liberté d’expression. « Ensemble, défendons la liberté » : l’appel inédit d’une centaine de médias français Par Collectif . Où l'on évoque à nouveau à Paris une commande du Rafale aux Emirats Arabes Unis. tant que ceux qui pensent "pas bien", "les complotistes", les "malades mentaux etc, (Crédits : Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France), Partageons les informations économiques, recevez nos newsletters, Brexit : "Nous sommes dans la phase finale", Brexit : accord in extremis probable dans les prochaines heures, Les ports anglais toujours congestionnés malgré la reprise des liaisons vers la France, La Matinale de l’Entrepreneur avec TV Finance, Le titre Carmat s'envole après une certification européenne sur son coeur artificiel, La Bourse de Paris prête à applaudir un accord de Brexit, Krach, Biden, vaccins : les mots de l'année 2020 en Bourse. Des journalistes et des dessinateurs ont été exécutés pour qu'ils cessent à tout jamais d'écrire et de dessiner librement. «Ensemble défendons la liberté» Ca ne se concrétise pas avec le trop de refus dans les commentaires. Il n'est jamais arrivé que des médias, qui défendent souvent des points de vue divergents et dont le manifeste n'est pas la forme usuelle d'expression, décident ensemble de s'adresser à leurs publics et à leurs concitoyens d'une manière aussi solennelle. CMA CGM va-t-il lâcher Air Caraïbes et French Bee? La rédaction de Valeurs actuelles / Mercredi 23 septembre 2020 à 11:51 3661 23. Par Auteur. On arrive à un immense cynisme où des équipes entières de journalistes sont remplacées par des rédacteurs de contenus... Dans ces conditions la presse ne peut clairement plus assurer son rôle de contre-pouvoir démocratique. Par Tribune collective. ... Parce qu’en défendant la liberté de blasphémer, ce n’est pas le blasphème que nous défendons mais la liberté. »Pourtant, c'est tout l'édifice juridique élaboré pendant plus de deux siècles pour protéger votre liberté d'expression qui est attaqué, comme jamais depuis soixante-quinze ans. Tous les champs sont obligatoires. […] Bien que la signature de Politis n’ait pas été sollicitée, nous nous y associons bien volontiers. Ensemble, défendons la liberté. 23/09/2020. C’est la première fois qu’autant de titres, qui défendent souvent des points de vue parfois divergents, décident ensemble de s’adresser à leurs publics et à leurs concitoyens d’une manière aussi solennelle. "Ensemble défendons la liberté" La Rédaction • Le 25 septembre 2020 . Pour être alerté par email d'une réaction à ce commentaire, merci de Tweeter sur twitter. Il n'est jamais arrivé que des médias, qui défendent souvent des points de vue divergents et dont le manifeste n'est pas la forme usuelle d'expression, décident ensemble de s'adresser à leurs publics et à leurs concitoyens d'une manière aussi solennelle.Si nous le faisons, c'est parce qu'il nous a paru crucial de vous alerter au sujet d'une des valeurs les plus fondamentales de notre démocratie : votre liberté d'expression.Aujourd'hui, en 2020, certains d'entre vous sont menacés de mort sur les réseaux sociaux quand ils exposent des opinions singulières. la plupart des médias français appellent à défendre la liberté d’expression". Et cela se passe dans de très nombreux magazines prestigieux et même sur des chaîne d'infos. Notre modèle de société, notre vivre ensemble est attaqué car on veut nous faire taire face à ces barbares. Des médias sont ouvertement désignés comme cibles par des organisations terroristes internationales. 20 Minutes, Actu.fr, Alliance de la presse d'information générale, Alternatives Economiques, Arte France, BFMTV, Canal+, Causeur, CB News, Centre presse, Challenges, Charlie Hebdo, Cnews, Courrier International, Elle, Europe1, France Médias Monde, France Télévisions, Gala, GQ, Konbini News, L'Alsace, L'Angérien Libre, L'Avenir de l'Artois, L'Echo de l'Ouest, L'Echo de la Lys, L'Equipe, L'Essor Savoyard, L'Est-Eclair, L'Est républicain, L'Express, L'Hebdo de Charente-Maritime, L'Humanité, L'Humanité Dimanche, L'indicateur des Flandres, L'informateur Corse nouvelle, L'Obs, L'Opinion, L'Union, La Charente Libre, La Croix, La Dépêche du Midi, La Marseillaise, La Nouvelle République, La Renaissance du Loir-et-Cher, La Renaissance Lochoise, La Savoie, La Semaine dans le Boulonnais, La Tribune, La Tribune Républicaine, La Vie, La Vie Corrézienne, La Voix du Nord, Le Bien public, Le Canard Enchaîné, Le Courrier français, Le Courrier de Gironde, Le Courrier de Guadeloupe, Le Courrier de l'Ouest, Le Courrier Picard, Le Dauphiné libéré, Le Figaro, Le Figaro Magazine, Le HuffPost, Le Journal d'Ici, Le Journal des Flandres, Le Journal du Dimanche, Le Journal du Médoc, Le Journal de Montreuil, Le Journal de Saône-et-Loire, Le Maine Libre, Le Messager, Le Monde, Le Parisien / Aujourd'hui en France, Le Parisien Week-end, Le Pays Gessien, Le Phare Dunkerquois, Le Point, Le Progrès, Le Républicain Lorrain, Le Réveil de Berck, Le Semeur hebdo, Le Télégramme, Les Dernières Nouvelles d'Alsace, Les Echos, Les Echos du Touquet, Les Inrockuptibles, LCI, Libération, Libération Champagne, M6, Madame Figaro, Marianne, Marie Claire, Mediapart, Midi Libre, Monaco Matin, Nice Matin, Nord Eclair, Nord Littoral, NRJ Group, Ouest France, Paris Match, Paris Normandie, Play Bac Presse, Presse Océan, Radio Classique, Radio France, RMC, RTL, Society, Stratégies, Sud Ouest, Sud Radio, Syndicat des Editeurs de la Presse Magazine, TF1, Télérama, Valeurs actuelles, Vanity Fair, Var Matin, Vosges Matin. De votre mobilisation. Partager sur Facebook. POURVU . Pourtant, c'est tout l'édifice juridique élaboré pendant plus de deux siècles pour protéger votre liberté d'expression qui est attaqué, comme jamais depuis soixante-quinze ans. Rappelons ici, en solidarité avec Charlie Hebdo, qui a payé sa liberté du sang de ses collaborateurs, qu'en France, le délit de blasphème n'existe pas. Il n'appartient qu'à vous de vous en emparer. Comment la LFP a évité une jurisprudence Mediapro, 4M de téléspectateurs devant France-Norvège sur TF1, Pernaut : « Avoir les footeux, c'est une galère », Accord entre beIN Sports et la Premier League, Mediapro France retire son appel à la grève. PODCAST. Ensemble, défendons la Liberté – Lettre ouverte à nos concitoyens Partager Dans un contexte où la liberté d’expression des médias et des citoyens est mise à mal, le Groupe M6 s’associe à une centaine de médias français dans une tribune historique qui vient défendre cette liberté chère et garante de la … Les lois de notre pays offrent à chacun d'entre vous un cadre qui vous autorise à parler, écrire et dessiner comme dans peu d'autres endroits dans le monde. Grand dilemne pour les journalistes sincéres que de dépendre des milliardaires... Vous défendez VOTRE liberté d'expression et c'est normal. Nous avons besoin de vous. Que restera-t-il alors de ce dont les rédacteurs de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 avaient rêvé ? Ces libertés nous sont tellement naturelles qu'il nous arrive d'oublier le privilège et le confort qu'elles constituent pour chacun d'entre nous. "Merci" à la liberté d'expression! Ensemble, défendons la liberté. Certains d'entre nous sont croyants et peuvent naturellement être choqués par le blasphème. Vue le nombre de commentaires (4), on constate que très peu passent la censure de la liberté d'expression! Publié le 23 septembre 2020 à 06h59 - Mis à jour le 23 septembre 2020 à 07h28 « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi. De votre mobilisation. Ne cédons jamais aux terroristes. Vivons nous dans un monde ultra dangereux ou la normalité devient la vie avec les actes terroristes. De votre mobilisation. Voici notre "lettre ouverte à nos concitoyens", 100 médias dont BFMTV la co-signent. Ensemble, défendons la Liberté Une centaine de médias interpellent leurs concitoyens et s'alarment des menaces qui pèsent sur la liberté d'expression 23/09/2020 08:13:00 Cet article est immédiatement complété par le suivant : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. [Tribune] « Ensemble, défendons notre liberté » ... Parce qu’en défendant la liberté de blasphémer, ce n’est pas le blasphème que nous défendons mais la liberté. "Nous allons toucher tous les consommateurs quelque soit leur régime alimentaire", Antoine Hubert (Ynsect), PODCAST. Du rempart de vos consciences. "Ensemble, défendons la liberté" : l'appel d'une centaine de médias français en solidarité avec "Charlie Hebdo" LIBERTE DE LA PRESSE - Journaux, magazines, chaînes de télévision et … Paris Match. "Ensemble, défendons la liberté" - Charlie Hebdo. Du rempart de vos consciences. La couverture de Charlie Hebdo, en kiosque ce mercredi. Les lois de notre pays offrent à chacun d'entre vous un cadre qui vous autorise à parler, écrire et dessiner comme dans peu d'autres endroits dans le monde. Je veux bien que la liberté bête et méchante soit une forme de liberté, mais celle là ne me concerne pas. " Ce danger là, c'est la mort de la presse libre et le phénomène ne fait que se renforcer ces dernières années. Ensemble, défendons la Liberté Lettre ouverte à nos concitoyens. Du rempart de vos consciences. Ensemble défendons la liberté de la presse Il n’est jamais arrivé que des médias, qui défendent souvent des points de vue divergents et dont le manifeste n’est pas la forme usuelle d’expression, décident ensemble de s’adresser à leurs publics et à leurs concitoyens d’une manière aussi solennelle. Une initiative à laquelle souscrit naturellement "CB News". Citoyens, élus locaux, responsables politiques, journalistes, militants de tous les partis et de toutes les associations, plus que jamais dans cette époque incertaine, nous devons réunir nos forces pour chasser la peur et faire triompher notre amour indestructible de la Liberté. Ces cinq dernières années, des femmes et des hommes de notre pays ont été assassinés par des fanatiques, en raison de leurs origines ou de leurs opinions. c'est totalement inqualifiable et intolérable. Le 23 septembre 2020 à 22:57 CB News. Certains d'entre nous sont croyants et peuvent naturellement être choqués par le blasphème. Ensemble, défendons la Liberté : lettre ouverte à nos concitoyens. Il sera visible prochainement sous réserve de validation. "Ensemble, défendons la liberté" : tous les médias français s'unissent pour la liberté d'expression dans une lettre ouverte à nos concitoyens prenez les bonnes décisions. Très belle initiative , la liberté d'expression est la base de la démocratie. Il faut que les ennemis de la liberté comprennent que nous sommes tous ensemble leurs adversaires résolus, quelles que soient par ailleurs nos différences d'opinions ou de croyances. Lire les 1478 commentaires . Et cette fois par des idéologies totalitaires nouvelles, prétendant parfois s'inspirer de textes religieux.Bien sûr, nous attendons des pouvoirs publics qu'ils déploient les moyens policiers nécessaires pour assurer la défense de ces libertés et qu'ils condamnent fermement les États qui violent les traités garants de vos droits. Nous avons besoin de vous. Aujourd'hui, en 2020, certains d'entre vous sont menacés de mort sur les réseaux sociaux quand ils exposent des opinions singulières. Pour autant ils s'associent sans réserve à notre démarche. Mais la loi interdit dans plusieurs domaine notre liberté d'expression et vous n'avez pas bougé. "Ensemble, défendons la Liberté : lettre ouverte à nos concitoyens" 23/09/2020 (mis à jour à 06:23) Created with Sketch. Effectivement ,j'avais rappelé la censure de la caricature signée Espé mettant en scène Julian Alaphilippe et sa compagne.Le journal l’Humanité a même licencié ensuite son dessinateur et l’ancien entraîneur de cyclisme devenu chroniqueur Antoine Vayer ensuite. La violence des mots s'est peu à peu transformée en violence physique. « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi », proclame l'article 10 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, intégrée à notre Constitution. Cet article est immédiatement complété par le suivant : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. Belle initiative, mais malgré l'horreur de ces actes, le plus grand danger pour la liberté de la presse n'est pas le terrorisme mais son mode de financement. "Ensemble, défendons la liberté" : le manifeste inédit des médias français . que l'ordre public établi par la loi " ne soit pas troublé " dit la déclaration . " Feux de... Brousse : ma commande au Père Noël ! Des États exercent des pressions sur des journalistes français « coupables » d'avoir publié des articles critiques. Publié le 23/09/2020 à 7:00 Imprimer l'article. Vous êtes passé!! Des journalistes et des dessinateurs ont été exécutés pour qu'ils cessent à tout jamais d'écrire et de dessiner librement. Et cette fois par des idéologies totalitaires nouvelles, prétendant parfois s'inspirer de textes religieux. 23 septembre 2020 à 07h00 partager. Une centaine de journaux, radios et chaînes de télévision français lancent un appel à la défense de la liberté de la presse. Il faut que les ennemis de la liberté comprennent que nous sommes tous ensemble leurs adversaires résolus, quelles que soient par ailleurs nos différences d'opinion ou de croyances. Parce qu'en défendant la liberté de blasphémer, ce n'est pas le blasphème que nous défendons mais la liberté.Nous avons besoin de vous. Quand on a un gouvernement qui laisse certains patrons de presse remplacer des articles par des "contenus sponsorisés" (des articles écrits et validés par des entreprises qui payent pour cela) sans en informer le lecteur, c'est là qu'il y a vraiment danger. Ensemble, défendons la Liberté : lettre ouverte à nos concitoyens. Plus de services . Avec Ensemble, défendons la Liberté Lettre ouverte à nos concitoyens. Charlie Hebdo. Ensemble défendons la liberté. Dessin de Balaban, Luxembourg. Par. Nous devons combattre le terrorisme et combattre pour la liberté. Bien sûr, nous attendons des pouvoirs publics qu'ils déploient les moyens policiers nécessaires pour assurer la défense de ces libertés et qu'ils condamnent fermement les États qui violent les traités garants de vos droits. Si nous le faisons, c'est parce qu'il nous a paru crucial de vous alerter au sujet d'une des valeurs les plus fondamentales de notre démocratie : votre liberté d'expression. « Ensemble, défendons la liberté » « Les Jours » se joignent à la « lettre ouverte à nos concitoyens », à l’initiative de « Charlie Hebdo » et signée par de nombreux médias. Faudra t'il mettre un policier derrière chaque journaliste ou chaque rédaction de journal. Created with Sketch. Des États exercent des pressions sur des journalistes français « coupables » d'avoir publié des articles critiques.La violence des mots s'est peu à peu transformée en violence physique.Ces cinq dernières années, des femmes et des hommes de notre pays ont été assassinés par des fanatiques, en raison de leurs origines ou de leurs opinions. Elles sont comme l'air que l'on respire et cet air se raréfie. Oui, vous avez le droit d'exprimer vos opinions et de critiquer celles des autres, qu'elles soient politiques, philosophiques ou religieuses pourvu que cela reste dans les limites fixées par la loi. Elles sont comme l'air que l'on respire et cet air se raréfie. Viva s’associe à la centaine de médias qui ont signé un manifeste pour la liberté d’expression, à l’appel de Riss, directeur de Charlie Hebdo. Soutenons aussi Marika Bet dont la vie est pourrie par des menaces de mort. Tribune – Ensemble, défendons la liberté Il n’est jamais arrivé que des médias, qui défendent souvent des points de vue divergents et dont le manifeste n’est pas la forme usuelle d’expression, décident ensemble de s’adresser à leurs publics et à leurs concitoyens d’une manière aussi solennelle. Une centaine de médias interpellent leurs concitoyens et s'alarment des menaces qui pèsent sur la liberté d'expression. Partager Facebook Twitter Mail. Il est moins spectaculaire et violent que le terrorisme, mais ce poison là est encore plus insidieux pour la liberté de la presse. Courrier international - Paris. Pour être dignes de nos ancêtres qui les ont arrachées et de ce qu'ils nous ont transmis, nous devons prendre la résolution de ne plus rien céder à ces idéologies mortifères. Ces libertés nous sont tellement naturelles qu'il nous arrive d'oublier le privilège et le confort qu'elles constituent pour chacun d'entre nous. ». L'Abeille de la Ternoise, L'Aisne Nouvelle, Alliance de la presse d'information générale, L'Alsace, L'Angérien Libre, L'Avenir de l'Artois, BFMTV, Le Bien public, Le Bonhomme Picard, Canal+, Le Canard Enchaîné, Centre Presse, Centre Presse Aveyron, Challenges, La Charente Libre, Charlie Hebdo, Le Chatillonnais, Cnews, La Croix, Le Courrier, Le Courrier de Fourmies, Le Courrier français, Le Courrier de Gironde, Le Courrier de Guadeloupe, Le Courrier de l'Ouest, Le Courrier Picard, Le Dauphiné libéré, Le Démocrate Indépendant, La Dépêche du Midi, Les Dernières Nouvelles d'Alsace, L'Echo de l'Ouest, L'Echo du Berry, Echo Île-de-France, L'Echo de la Lys, L'Echo du Telle, Les Echos, Les Echos du Touquet, L'Equipe, L'Essor Savoyard, L'Est-Eclair, L'Est républicain, Europe1, L'Express, Le Figaro, Le Figaro Magazine, France Télévisions, La Gazette du Comminges, Haute-Provence Info, L'Hebdo de l'Ardèche, L'Hebdo de Charente-Maritime, L'Humanité, L'Humanité Dimanche, L'Indépendant, L'indicateur des Flandres, L'informateur Corse nouvelle, Le Journal du Dimanche, Le Journal des Flandres, Le Journal de Ham, Le Journal d'Ici, Le Journal du Médoc, Le journal de Millau, Le Journal de Montreuil, Le Journal de Saône-et-Loire, LCI, Libération, Libération Champagne, M6, Le Maine Libre, Marianne, Le Messager, Midi Libre, Midi Olympique, Monaco Matin, Le Monde, Nice Matin, Nord Eclair, Nord Littoral, La Nouvelle Abeille, La Nouvelle République du Centre Ouest, La Nouvelle République des Pyrénées, L'Obs, L'Observateur de l'Arrageois, L'Observateur de l'Avesnois, L'Observateur de Beauvais, L'Observateur du Cambrésis, L'Observateur du Douaisis, L'Observateur du Valenciennois, L'Opinion, Ouest France, Paris Match, Paris Normandie, Le Parisien / Aujourd'hui en France, Le Parisien Week-end, Le Pays Gessien, Le Petit Bleu d'Agen, Peuple Libre, Le Phare Dunkerquois, Le Point, La Presse de Gray, Presse Océan, La Presse de Vesoul, Le Progrès, Radio France, La Renaissance, Le Républicain Lorrain, Le Réveil de Berck, La Renaissance du Loir-et-Cher, La Renaissance Lochoise, Le Réveil du Vivarais, RMC, RTL, La Sambre, La Savoie, La Semaine de l'Allier, La Semaine des Ardennes, La Semaine dans le Boulonnais, La Semaine des Pyrénées, Le Semeur hebdo, Sud Ouest, Le Télégramme, TF1, La Thiérache, La Tribune Républicaine, L'Union, Var Matin, La Vie Corrézienne, Le Villefranchois, La Voix de l'Ain, La Voix de la Haute-Marne, La Voix du Nord, Vosges Matin. Ensemble, défendons la liberté Paris Match | Publié le 23/09/2020 à 07h00 . Oui défendons la liberté d'expression et la liberté de la presse pour défendre les journalistes. 2020, une année folle pour Netflix et l'ensemble du streaming vidéo, Le Haut conseil pour le climat s'alarme de l'empreinte carbone de la 5G, "La France est l'un des pays qui avance le plus vite sur la prise en compte de l'empreinte environnementale du numérique", La collecte du Livret A a atteint un niveau record depuis le début de l'année, Livret A : une collecte à nouveau élevée en août, à 2,25 milliards, Livret A : la collecte ralentit mais reste élevée en juillet. Lettre ouverte à nos concitoyens : Ensemble, défendons la liberté. Ensemble, défendons la Liberté Par La rédaction de La Tribune | 25/09/2020, 11:27 | 1034 mots Lecture 5 min. Partageons les informations économiques, recevez nos newsletters, Votre email ne sera pas affiché publiquement Via Le Bonhomme Picard - mercredi 23 septembre 2020 7 h 48 min. Ensemble, défendons la liberté, lettre ouverte à nos concitoyens. Publié le 23/09/2020 - 07:17. Pour être dignes de nos ancêtres qui les ont arrachées et de ce qu'ils nous ont transmis, nous devons prendre la résolution de ne plus rien céder à ces idéologies mortifères. Des médias sont ouvertement désignés comme cibles par des organisations terroristes internationales. Quelle chance! Non c'est le monde de l'anormalite et de la menace permanente à nos portes. Du rempart de vos consciences. L'actualité à ne pas manquer . De votre mobilisation. La Tribune.fr, Ensemble, défendons la Liberté RFI. Joe Biden président : Les félicitations du monde entier. renseigner votre adresse email ci-dessous : Merci pour votre commentaire. Lettre ouverte à nos concitoyens Nous avons besoin de vous. Rappelons ici, en solidarité avec Charlie Hebdo, qui a payé sa liberté du sang de ses collaborateurs, qu'en France, le délit de blasphème n'existe pas. Pour autant ils s'associent sans réserve à notre démarche. Il n’est jamais arrivé que des médias, qui défendent souvent des points de vue divergents et dont le manifeste n’est pas la forme usuelle d’expression, décident ensemble de s’adresser à leurs publics et à … Mais nous redoutons que la crainte légitime de la mort n'étende son emprise et n'étouffe inexorablement les derniers esprits libres. », « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi », proclame l'article 10 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, intégrée à notre Constitution. «Ensemble défendons la liberté» Il n’est jamais arrivé que des médias, qui défendent souvent des points de vue divergents et dont le manifeste n’est pas la forme usuelle d’expression, décident ensemble de s’adresser à leurs publics et à leurs concitoyens d’une manière aussi solennelle. Citoyens, élus locaux, responsables politiques, journalistes, militants de tous les partis et de toutes les associations, plus que jamais dans cette époque incertaine, nous devons réunir nos forces pour chasser la peur et faire triompher notre amour indestructible de la Liberté.#DéfendonsLaLiberté, _____________________________________Liste des signataires, à date.