[...] Le plus haut grade civil et militaire à la fois est celui d'empereur, lui souffle le livre d'Histoire. Il revient ensuite à Chéronée où il est partagé entre l’écriture de son œuvre et la vie publique, notamment l'organisation des fêtes religieuses. Il faut également garder à l'esprit que Périclès était aussi l'oncle et le tuteur d'Alcibiade, qui sera un des plus fameux élèves de Socrate. Bien qu'ayant exercé un impact considérable dès l'Antiquité, les écrits de Plutarque eurent une énorme influence sur la littérature européenne, notamment française et anglaise. La Troisième République nationalise l'héroïsme, selon les mots d'Ernest Lavisse[117] : « je reproche aux humanités, comme on nous les enseigna, d'avoir étriqué la France »[118]. Les personnages des Vies parallèles ne répondent pas à une norme morale, mais ont incarné fortement un type humain : leur vie doit permettre d'en tirer des leçons. Pour Volney, l'imitation fautive de Sparte, fondée sur des « comparaisons vicieuses », a conduit à la Terreur[102],[103]. Il a au moins deux frères, Lamprias, qui est son aîné, et Timon, pour qui il professe une affection particulière[4]. J.-C. et mort en 125), il existait encore … Les Grecs ont tôt classé leurs récits, entre fables, épopées, tragédies, histoires. L'inspiration finit cependant par se scléroser : Plutarque est sollicité une douzaine de fois entre 1797 et 1859 dans le rituel du Prix de Rome[127]. Dans les domaines les plus divers, l’énergie de ces sortes de héros s’affirme et se rehausse d’une valeur exemplaire ». Plutarque souhaite lui-même imiter les vertus de ces grands hommes et les proposer comme modèles à ses lecteurs ou à l'inverse les dissuader d'être d'éventuels imitateurs de ces hommes. Ainsi, les hommes providentiels de l'histoire nationale, de Thiers à Charles de Gaulle en passant par Boulanger, Clemenceau, Pétain, Mendès France ou Pinay seraient-ils les Camille, Timoléon ou Paul-Émile d'antan[122]. Cet ensemble varié de traités et de dialogues est principalement consacrés à des questions de philosophie morale, (La Vertu et le Vice, Dialogue sur l'amour, De la curiosité). Il utilise de très nombreuses sources grecques et latines, pour attester de l'existence d'un patrimoine gréco-romain commun et créer un genre littéraire nouveau. 226 SOLON. Il fait partie de nos bagages ; l'abandonner en route serait renoncer à toute une part de la compréhension de l'histoire intellectuelle occidentale, en son sens le plus large »[95]. Cependant, les Vies de Marius et de Paul-Émile montrent que sans la faveur de la Fortune et des dieux, la vertu ne peut garantir le bonheur ; en revanche, elle permettra d’affronter un destin contraire avec sérénité[56]. J.-C. Tout au long de cette période, il s'est efforcé de protéger sa vie privée et a essayé de se … Hide browse bar Your current position in the text is marked in blue. Les Vie d'Artaxerxès, et Vie d'Aratos, qui ne faisaient probablement pas partie des Vies parallèles, nous sont parvenues seules[1]. Plutarque (IIe siècle ap. La Quellenforschung, un grand mouvement d'identification et de recension des sources des auteurs anciens suscité par la philologie allemande du XIXe siècle, faisait de Plutarque un compilateur sans originalité, travaillant d'abord avec des recueils ou des œuvres de seconde main. Find many great new & used options and get the best deals for Vie de Périclès by Plutarque (2016, Paperback) at the best online prices at eBay! Une Antiquité historicisée ne peut plus servir, comme auparavant, de modèle commode, et la sociologie comme la philosophie limitent la portée de l'exemple de « l'homme illustre ». Plutarque meurt à Thèbes à 120, ayant obtenu la reconnaissance de ses pairs. Raoul Girardet, Mythes et mythologies politiques, Paris, Seuil, 1986, 211 p. The Classical Association of the Middlewest and South, Notice dans un dictionnaire ou une encyclopédie généraliste, Section française de l'Internationale ouvrière, Érasistrate découvrant la cause de la maladie d'Antiochius, Les licteurs rapportent à Brutus les corps de ses fils, https://camws.org/sites/default/files/meeting2020/abstracts/2276AncientCharacterinModernMedia.pdf, Suivi des modifications de l'article depuis la proposition, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Vies_parallèles_des_hommes_illustres&oldid=177973512, Page utilisant une présentation en colonnes avec un nombre fixe de colonnes, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Page pointant vers des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Ceci explique le recours au mythe carolingien, notamment au moment du sacre en 1804, avant que la référence romaine ne reprenne la première place, et annonce la publication par Édouard Mennechet du Plutarque Français, vie des hommes et des femmes illustres de la France, en 1844[103]. Anne-Marie Ozanam, dont la traduction intégrale des Vies est publiée en 2001, indique que Plutarque désigne les réalités romaines — le forum, les prêteurs, les consuls — par leur équivalent dans le monde grec — l'agora, les stratèges, les archontes — alors qu'il s'agit de notions bien différentes. Parmi les admirateurs anglophones de Plutarque figurent Ben Jonson, Sir Francis Bacon, John Milton, John Dryden, et plus tard Robert Browning. Une scène d’Assassin's Creed Odyssey est inspirée de la Vie de Lycurgue[144]. Structure interne : la paire et la comparaison, Éducation et vieillesse des protagonistes, Plutarque, Jaurès et l'Histoire socialiste de la Révolution française, Michel Foucault et la vie des hommes infâmes, « qu'aucun plan d'ensemble n'a préside à l'élaboration des, « dans l'ensemble des cadeaux aux descendants de ces grands hommes », « il ne s'agit plus d'une simple évocation des morts, mais d'un phénomène de re-création », « la création d'un genre propre à Plutarque, la, « le parallèle présuppose et vérifie à chaque fois que Grecs et Romains participent d'une même nature, reconnaissent les mêmes valeurs et partagent, sinon la même histoire, du moins un même passé. Il fréquente en 65 l’école platonicienne d’Athènes, où Ammonios d'Athènes lui apprend les sciences et la philosophie[5]. Ayant débuté ce travail « pour autrui », il a progressivement et pour son plaisir appris à « vivre avec eux », ce dont témoigne la sympathie dont il fait preuve envers ses héros[11]. On peut aussi y retrouver l'esthétique contemporaine du portrait, entre une tradition hellénistique du portrait idéalisé et une tradition romaine plus réaliste. Si tel est le cas, il a dû prendre une position importante au début des années 460 av. L'abbé Dominique Ricard traduit en 1798 des Vies moins timorées, et pour lesquelles il revendique une plus grande exactitude. En relatant la vie de cette grande figure historique, Plutarque fait écho à l'idéologie et la pratique politique athénienne des Vème et IVème siècles avant J.C. Sommaire Un travail typographique le rend facile et agréable à lire. Ce fut la première lecture de mon enfance, ce sera la dernière de ma vieillesse », « renversement éthique, resserrement phénoménologique, et restriction de champ », « car, à dire vrai, les risques d'une identification avec ses héros sont aujourd'hui fort minces, ce serait plutôt l'indifférence qui serait, elle, à l'ordre du jour. Il suit fidèlement le texte de North et reproduit des passages qu'il transforme en poésie[84]. Cette philosophie politique connaît elle aussi une postérité avec, par exemple, L'insurrection des vies minuscules et Vies ordinaires, vies précaires de Guillaume le Blanc[115],[116]. Issu d’une grande famille aristocratique, Périclès participe très jeune à la vie politique de la république athénienne. L'influence de ce personnage sur son époque fut si grande qu'on surnomme généralement cette période « le siècle de Périclès ». Rudolph Maté reprend de nombreux dialogues de la Vie de Lycurgue pour sa Bataille des Thermopyles, en 1962[137]. Le plaisir que je prenais à le relire sans cesse me guérit un peu des romans [...]. Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire. Avec une vigilance critique souvent perceptible, le biographe s'est informé auprès de ses prédécesseurs historiens, Thucydide en premier, mais aussi Éphore, Douris de Samos et Héraclide du Pont, tandis que le moraliste relisait Platon et Eschine le Soc… La Vie de Périclès mise en parallèle avec celle de Fabius Maximus, témoigne de l'énorme documentation exploitée par Plutarque. Plutarque, né à Chéronée, vit entre 46 et 125 et affirme être le fils d'une riche famille de terriens de la lignée des Opheltiades (descendante du mythique roi thessalien Opheltias). Le jugement de Paul Valéry sur Napoléon est sévère : l'empereur pétri d'antique, mais qui souhaite établir sa propre postérité dans un rapport moderne au temps, a échoué. Maître de la biographie comparée, il a notamment raconté les vies de Périclès et d'Alexandre. Cléopâtre, souvent cité avec le film d'Anthony Mann La chute de l'Empire romain comme l'épilogue — en raison notamment de son budget — du déclin de l'âge d'or d'Hollywood, reste une adaptation remarquable de la Vie d'Antoine[132]. Charlotte Corday lit Plutarque[97], et Madame Roland indique dans ses Mémoires que la lecture des Vies parallèles, emportées à l'église en lieu et place du livre liturgique de la Semaine sainte, lui donnent des idées « qui [la] rendaient républicaine »[98]. Vie de Périclès est un chapitre issu des Vies parallèles de Plutarque, dans lequel il met en miroir un personnage grec avec un personnage romain. Plutarque, Vie de Tibérius Gracchus, V-VII. Vies parallèles Få Vie de Périclès af Plutarque som bog på fransk - 9781537148724 - Bøger rummer alle sider af livet. Il devient également médecin, après avoir suivi une partie de sa formation à Alexandrie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ses Œuvres morales constituent par ailleurs des écrits philosophiques sur des sujets aussi vastes que la morale ou les sciences. Il avait appris le latin tardivement, mais le maîtrisait suffisamment pour lire, entre autres auteurs, Cicéron, Salluste et Tite-Live. Dans sa jeunesse il trafique sur mer.— IV. « Plutarque surtout devint ma lecture favorite. Avec les Vies parallèles, Plutarque réalise un travail d'écriture singulier : c'est d'abord une appropriation de l'héritage grec depuis Homère, comme, dans une moindre mesure, de l'héritage romain. Périclès régna-t-il en souverain sur des masses consentantes ou ne fut-il qu?une marionnette actionnée par le peuple ? La place que tiennent les Vies parallèles dans l'existence de Rousseau est particulière : il conserve Plutarque lors de son enfance de jeune citoyen de la République de Genève, pendant l'âge adulte où il ne prête son ouvrage que sous le sceau de la plus grande confiance[N 8] , et jusqu'à la fin de sa vie, alors qu'il s'est délesté de beaucoup de livres : « dans le petit nombre de livres que je lis quelquefois encore, Plutarque est celui qui m'attache et me profite le plus. Il apprécie aussi chez Plutarque la complexité des héros, cet art de « l’interrogation, s’interdisant de trancher dans le jugement porté sur les actions et les comportements, mettant en scène des héros dont la complexité est le trait commun, des héros toujours autres, sans cohérence »[76]. Conception. « Or ceux qui écrivent les vies, d'autant qu'ils s'amusent plus aux conseils qu'aux événements, plus à ce qui part du dedans qu'à ce qui arrive au dehors, ceux-là me sont plus propres : voilà pourquoi, en toutes sortes, c'est mon homme que Plutarque. La vie de Périclès est donc associée à la vie de Fabius Maximus, homme politique…. Texte grec : [12] ὃ δὲ πλείστην μὲν ἡδονὴν ταῖς Ἀθήναις καὶ κόσμον ἤνεγκε, μεγίστην δὲ τοῖς ἄλλοις ἔκπληξιν ἀνθρώποις, μόνον … Chez Plutarque, le parallèle systématisé empêche au contraire le risque de l'illusion biographique[44] au sens de Pierre Bourdieu[43]. Ses écrits ont influencé les courants politiques, scientifiques et sociologiques de ses contemporains. Dans leur état actuel, les Vies parallèles rassemblent 46 biographies présentées par paires, mettant en parallèle un Grec et un Romain célèbres (par exemple Alexandre le Grand et Jules César). Ce qui semble riche à Montaigne dans les Vies parallèles, au-delà des leçons morales, ce sont bien plus les pistes de réflexion morales[79] : « Il y a dans Plutarque beaucoup de discours estandus, très-dignes d'estre sceus, car, à mon gré, c'est le maistre ouvrier de telle besogne ; mais il y en a mille qu'il n'a que touché simplement : il guigne seulement du doigt par où nous irons, s'il nous plaist [...] comme ce sien mot, que les habitants d'Asie servoient à un seul, pour ne sçavoir prononcer une seule sillabe, qui est Non, donna peut estre la matière et l'occasion à la Boitie de sa Servitude Volontaire »[80]. Sans cesse occupé de Rome et d'Athènes, vivant pour ainsi dire avec leurs grands hommes, né moi-même citoyen d'une république, et fils d'un père dont l'amour de la patrie était la plus forte passion, je m'en enflammais à son exemple ; je me croyais Grec ou Romain ; je devenais le personnage dont je lisais la vie : le récit des traits de constance et d'intrépidité qui m'avaient frappé me rendait les yeux étincelants et la voix forte. Traduction D. Ricard, 1830 (La numérotation a été modernisée) I. César, voyant un jour, à Rome, de riches étrangers qui portaient entre leurs bras de petits chiens et de petits singes auxquels ils prodiguaient les caresses, leur demanda si chez eux les femmes ne font point d enfants. Paysage avec les funérailles de Phocion, Nicolas Poussin, 1648, huile sur toile, 114 × 175 cm, Musée national du pays de Galles. morale, dit Plutarque dans la Vie de Périclès, il ne faut pas s’attarder à des caractères médiocres. En 1579, l'Anglais Thomas North en donne une traduction qui sert de source à certaines tragédies historiques de William Shakespeare, notamment Jules César, Antoine et Cléopâtre, Coriolan ou Timon d'Athènes[60]. Ils montrent une double tradition, incomplète, jusqu'à la collation du moine Maxime Planude au XIIIe siècle, sur laquelle se fonde l'édition princeps de Florence de 1517, comme celle d'Henri Estienne en 1572[19]. On reproche à Périclès d’avoir détourné de l’argent public. Il obtient la citoyenneté athénienne, voyage à Delphes, puis à Alexandrie. Gallimard, coll. La Vie de Périclès témoigne de l'énorme documentation exploitée par Plutarque ; elle fait apparaître nombre de sources littéraires et un recours personnel aux sources directes que sont les inscriptions d'Athènes et de Delphes, mentionnées ailleurs. L'émulation des traducteurs vise à dépasser Jacques Amyot dans le domaine de l'exactitude[65]. Les plus anciens, parmi la centaine de manuscrits des Vies qui nous sont parvenus, remontent au Xe siècle. Quant à l'impact de Périclès sur les talents émergents de son époque, il suffit de constater que l'un des seuls hommes politiques que Thucydide admire sans réserve (alors que Thucydide est très difficile à séduire) dans son Histoire de la Guerre d… Jeune hétaïre et un jeune homme faisant l'amour sur une œnochoé attique à figures rouges par le peintre Shuválov, vers 430 av. Læs Lyt Lev blandt millioner af bøger på Saxo.com. Ainsi, cette triple inspiration fournit le socle du socialisme républicain, ou réformiste, cher à Jaurès[112],[110]. Au XXe siècle, on comprend parfois l'usage des mythes et mythologies politiques, popularisés par Raoul Girardet, comme un héritage de Plutarque[N 15],[121]. Plutarque nous donne autre chose que ce qu’il a annoncé, car il nous en donne plus [...] : réflexion philosophique sur l’être humain, récit pathétique, narration à grand spectacle »[45]. Jaurès indique : « c’est sous la triple inspiration de Marx, de Michelet et de Plutarque que nous voudrions écrire cette modeste histoire »[N 11], et précise que son interprétation de l'histoire sera donc à la fois matérialiste et mystique[110]. La paideia (παιδεία) grecque regroupe un large éventail de significations actuelles : c'est l'éducation, mais aussi la culture, ou la civilisation, et surtout le processus antique — d'abord athénien, à partir du Ve siècle av. Cependant, ni les 25 récits de Cornelius Nepos, ni les 700 portraits contemporains de Varron n'annoncent le genre des Vies. Shakespeare préfère Plutarque à Suétone ou Tacite car il y trouve des moments de crise, où la République divisée soumet ses dirigeants à l'épreuve du dilemme[83]. C'est ensuite l'élaboration d'un genre littéraire propre, distinct du roman ou de la biographie, celui de la Vie, soit « une esthétisation morale autour de la construction du héros »[32]. Plutarque, souvent considéré comme un médio-platoniste[48],[49] dédaigne la chronologie, car son projet est d'un autre ordre. « J'ai vu des choses dont les livres parlent à tort et à travers. Bien plus tard, en 1977, Michel Foucault conçoit son projet La vie des hommes infâmes[N 13],[70] comme « une nouvelle forme de résistance au pouvoir »[71]. Il y présente des Athéniens érudits joués par des acteurs anglais, réservant les acteurs américains pour les rôles des Lacédémoniens, et se sert surtout des Vies parallèles pour donner une chair morale à la trame historique d'Hérodote[138]. Les Vies parallèles sont par ailleurs le livre de chevet du héros Arsène Lupin, dans les romans de Maurice Leblanc[93]. L'humaniste recherche dans les Vies parallèles plus les jugements du moraliste que la science historique[79], car il considère que l'histoire des événements, tributaire de la Fortune, est particulièrement difficile à établir et à attester, et reste par nature inférieure à l'histoire des vies[79] ; il défend les jugements moraux de Plutarque, y compris contre Jean Bodin, et s'attache particulièrement à la comparaison des qualités des héros[77]. Elle est suivie par les Romains liés à Chéronée, Lucullus et Sylla[11]. Les œuvres de Rabelais, d'Érasme, de La Boétie, les Essais de Montaigne, plus tard l'œuvre de Jean-Jacques Rousseau et de Joseph de Maistre sont profondément inspirés de ses Œuvres morales et des Vies Parallèles[72]. Constituant l'unique source pour un grand nombre de personnages, et d'événements relatés, l'oeuvre de Plutarque présente un intérêt historique considérable. Find helpful customer reviews and review ratings for Vie De Périclès at Amazon.com. Taine est tout aussi critique lorsqu'il indique dans ses Origines de la France contemporaine : « Parce qu'ils ont lu Plutarque et le Jeune Anacharsis, [...] ils veulent fonder une société parfaite, ils se croient de grandes âmes »[104]. Il rend compte de cette proximité avec l'ouvrage à plusieurs reprises dans ses écrits autobiographiques[87]. Lorsque l'officier de l'armée impériale Paul-Louis Courier met en balance la gloire littéraire ou militaire en 1809, troquant la seconde pour la première, il ne renonce pas pour autant à une carrière et à la renommée[90]. En outre, le projet des Vies sert un but de communication entre deux mondes, le romain et le grec. Quand, à partir de la Renaissance, un auteur européen traite d'un sujet tiré de l'Antiquité, on a tout lieu de croire que Plutarque a été l'une de ses sources. Dès 1655, l'académicien Bachet de Mériziac recense deux mille fautes chez Amyot, et meurt en laissant une traduction manuscrite de cinq Vies[64]. Après obtention de la citoyenneté athénienne, le philosophe effectue de nombreux voyages à Rome, où il enseigne notamment la philosophie et le grec. Surtout quand il s’agit d’hommes d’action. Ces analyses ont depuis été contestées par les travaux de chercheurs anglo-saxons, italiens et français. By purchasing books through this website, you support our non-profit organization. Persuadé que c'était beaucoup pour lui que de contenir les Lacédémoniens, dont il était toujours l'ennemi, il le fit voir en plusieurs occasions, et surtout dans la guerre sacrée. En 2014, Alexandre Gefen fait paraître une anthologie, intitulée Vies imaginaires, de Plutarque à Pierre Michon, qui témoigne de la place fondamentale des Vies parallèles dans la généalogie de la Vie, qu'elle soit récit ou fiction biographique[94]. d’être d’un individu », « je reproche aux humanités, comme on nous les enseigna, d'avoir étriqué la France », « fatras d'idées toutes faites, de notions fausses et de sentiments artificiels dont le pompeux étalage constituait, disait-on, l'héritage des ancêtres », « vos sages lois, vos vertus, vos actions vont multiplier sous nos yeux les sujets dignes [...] nous ne serons plus obligés d'aller chercher dans l'histoire des peuples anciens de quoi exercer nos pinceaux », « dans leur intégralité ni en détail chacune des actions célèbres de ces héros », « je pourrais [...] dans la rédaction des ces, « Tel est aussi le principe politique qu'ont adopté, « On ne voyait débarquer en Laconie ni sophiste discoureur, ni diseur de bonne aventure, ni proxénète, ni fabricant de bijoux d'or et d'argent, puisqu'il n'y avait pas de monnaie », Le titre de l'ouvrage traduit par Thomas North devient, Rousseau indique à Mme d'Épinay : « Voilà mon maître et consolateur Plutarque. Sûrement parce que nul homme n’est un saint. Les licteurs rapportent à Brutus les corps de ses fils, Jacques-Louis David, 1789, huile sur toile, 323 × 422 cm, Louvre. Avec Montaigne, on atteint une crise, ou une fin, de l'exemplarité[79] : le récit de la vie de l'homme illustre ne peut inspirer à lui seul, mécaniquement ou par la vertu de l'imitation, le bon comportement. Son projet est de susciter la réflexion, d'exhorter à l'imitation et de concilier Grecs et Romains[26].